Lettre ouverte sur loi tdc

Il y a plus de 30 ans, l’homosexualité quittait la liste des maladies mentales. Il faudra attendre 2018 pour la transidentité.

C’est aujourd’hui avec la plus grande honte que certains de nos représentants vont à l’encontre des valeurs d’une république que l’on chérit, qui promeut les libertés individuelles, la diversité et la tolérance, des valeurs qui ont construit les grandes nations de ce monde.

Nous ne pouvons que regretter et s’insurger des pratiques des thérapies de conversion qui reprennent encore l’idée que la diversité puisse être guérie, et ce pour le bien de notre société, en visant à transformer l’être humain vers un idéal d’un autres temps, vers des perceptions individualistes de notre société.

Nous condamnons fermement la décision de notre sénateur M. Louis-Jean de Nicolay qui figure parmi les 28 seuls sénateurs ayant voté “contre” le projet de loi qui vise à sanctionner véritablement les pratiques de thérapie de conversion (contre 305 votes “pour”).

Centre LGBTI+ du Mans Homogène

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s